Informations sur les cookies

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à faciliter votre navigation, le partage de contenus, à vous proposer des services personnalisés et à réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus au sujet des cookies déposés et modifier vos paramètres relatifs aux cookies, cliquez ici.

Fermer

Guide d'achat
Lampe de bureau

Découvrez comment bien choisir sa lampe de bureau


1. Comment choisir votre lampe de bureau

Les ampoules led

Le choix écologique : les ampoules led ont une durée de vie jusqu’à 50 000 heures soit 25 fois plus longtemps que les ampoules halogènes.

Les ampoules fluo compactes et fluorescentes

Le choix écologique : ces ampoules ont une durée de vie entre 4 et 5 fois supérieure à une ampoule halogène, soit d’environ 9000 heures.

Les ampoules halogènes

Ces ampoules ont une durée de vie d’environ 2 000 heures. Amenées à disparaître en 2018.

Normes de qualité

livrer un produit sans danger à l’utilisation. Auto-certification de conformité.

Norme française pour les appareils d’éclairage. Signifie que les produits ont été testés par le LCIE (laboratoire central des industries électriques) selon le protocole NF-EN 60598 répondant à des tests contraignants de qualité et sécurité.

Norme européenne pour les composants électriques. Signifie que ces produits ont également été testés selon le protocole NF-EN 60598.

Norme européenne qui garantit une gestion durable des forêts.

Pourquoi choisir une lampe à économie d’énergie ?

Bien que légèrement plus chères à l’achat, les lampes led et fluo-compactes cumulent les avantages et font aujourd’hui référence dans l’éclairage du poste de travail.

Ampoules LED Ampoules Fluocompacte Ampoule Halogène
Types d'Ampoules Ampoules LED Ampoules Fluocompacte Ampoule Halogène
Prix d’achat ★★ ★★★
Qualité d’éclairage ★★★ ★★★★ ★★
Consommation électrique ★★★★★ ★★★★ ★★★
Durée de vie ★★★★★ ★★★★ ★★
Faible dégagement de chaleur ★★★ ★★★★ ★★
Respect de l’environnement ★★★★ ★★★★ ★★


2. Les styles de luminaires

Si le choix des luminaires de bureau doit répondre aux obligations légales et garantir de bonnes conditions de travail à tous les collaborateurs, ce choix va aussi se faire pour imposer une ambiance, un style à vos locaux professionnels. À chaque entreprise de choisir entre les lampes de bureau et les luminaires de bureau, en personnalisant cette sélection.

2.1 Les lampes de bureau

Nous répondons à tous les besoins, à toutes les envies et à tous les styles. Lampe de bureau ou lampe d’ambiance, il suffit de se laisser guider pour choisir le modèle le plus adapté. Les formes peuvent se faire discrètes ou au contraire s’inscrire comme un élément essentiel de la décoration. Les couleurs s’invitent, depuis les plus sobres ou neutres jusqu’aux plus vives et originales. À poser ou à fixer, les lampes répondent parfaitement aux besoins en pouvant s’adapter à chaque utilisateur, avec par exemple les lampes orientables.

Voici une sélection de lampes de bureau que nous recommandons :



2.2 Les lampadaires de bureau

Les lampadaires, posés au sol, vont participer à la définition de l’ambiance générale de votre local. Traditionnels ou design, ces lampadaires peuvent permettre, en fonction des besoins, un éclairage direct ou indirect. Comme pour les lampes, l’éclairage pourra être modulé. De l’éclairage puissant garanti par l’halogène à un éclairement plus discret et modulable avec les led, les lampadaires pourront même satisfaire aux attentes les plus spécifiques, avec des modèles métallisés ou même fluos.

Voici une sélection de lampadaires de bureau que nous recommandons :



2.3 Le plus : osez la luminothérapie !

Aussi efficace qu’il soit, l’éclairage par lampes ou par lampadaires ne remplacera jamais la lumière naturelle. Et pourtant, nous avons tous besoin de celle-ci pour nous sentir bien et en forme. Alors optez pour la luminothérapie en choisissant vos luminaires de bureau. En offrant une lumière blanche à large spectre, ces luminaires assurent un éclairage très proche de celui résultant de la lumière naturelle. Une demi-heure d’exposition par jour à la lumière de ces lampadaires bienfaisants, et c’est une sensation de bien-être et de vitalité qui est acquise. Éclairer tout en prenant soin de la santé et du moral de ses collaborateurs, une solution doublement efficace à découvrir et à choisir sans attendre.

3. Le bon éclairage, une réglementation à respecter et un confort à assurer

3.1 Lumière naturelle et lumière artificielle

L’éclairage de vos locaux doit combiner éclairage naturel et lumière artificielle pour garantir une luminosité suffisante, mais aussi pour protéger l’intégrité de tous vos collaborateurs. Le Code du travail définit précisément le niveau d’éclairage minimal en identifiant 6 zones distinctes, parmi lesquelles les zones de travail et les zones de stockage.

Dans une zone de travail, comme les bureaux, la lumière naturelle est obligatoire mais doit être complétée par un éclairage artificiel suffisant. Il s’agit de lutter contre la fatigue visuelle des collaborateurs et de protéger leur bonne santé visuelle. L’éclairage représente donc bien une obligation légale pour l’entreprise, tout en apparaissant comme une nécessité indispensable pour permettre à chacun de travailler dans les meilleures conditions.

Des règles précises ont été définies, fixant notamment un éclairage de 500 lux minimum pour un travail de bureau, de 300 lux pour les salariés de la réception ou encore de 800 lux pour tout travail de précision.

3.2 Norme et ergonomie pour l’éclairage sur les lieux de travail La norme

En France, la norme NF EN 12464-1 définit les exigences auxquelles doit satisfaire l’éclairage de tout lieu de travail, selon trois critères

3.3 L’éclairement moyen

L’éclairement moyen qui doit être maintenu dans chaque zone de travail, augmenté d’un facteur de 1,5. Il est exprimé en lux.

3.4 La limite de l’éblouissement d’inconfort

Fixée par le facteur dit UGR, elle précise des valeurs de référence à partir desquelles l’éblouissement devient gênant et diminue la performance visuelle. Dans la norme NF EN 12464-1, ce facteur UGR varie de 10 à 30. Il est par exemple de 22 pour un espace d’accueil, 28 pour une zone de circulation, 19 pour une activité normale de bureau.

3.5 La valeur minimale de l’indice de rendu des couleurs

Ce dernier, l’IRC, représente la capacité d’une source lumineuse à restituer les différences entre les différentes couleurs. Il fait, dans la norme, l’objet de prescriptions pour 270 zones, tâches ou types d’activités. La norme NF EN 12465-1 impose un minimum de 80.



Consultez nos pages en rapport avec les lampes de bureau


+ de 10 000 références

60 magasins en France

Livraison en 24/48h